La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

COMMENT BIEN CHOISIR SON FIL À COUDRE ?

 

En couture, chaque détail compte. Au même titre que la sélection du tissu, le choix du fil à coudre est important. Il existe plein de types de fils différents, en fonction de l’usage que vous comptez en faire. De manière générale, on distingue 5 critères pour choisir son fil à coudre :

  • la solidité,
  • l’épaisseur,
  • la couleur,
  • la fluidité,
  • l’élasticité

Ça fait beaucoup ! Mais je vais très vite vous rassurer : le fil polyester n°100 (100 étant l’épaisseur du fil) convient à la grande majorité des usages. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est aussi appelé « fil à coudre universel ». Pour la majorité de vos travaux de couture, vous n’aurez donc plus qu’à choisir la couleur de fil.

Du coup, vous allez me demander pourquoi parler des autres types de fils alors que celui-là fait l’affaire de 90 % des cas ? Et bien pour 1 raison :

  • parce qu’il ne faut pas oublier les 10% d’usages restants. Quand vous aurez passé 4 heures à coudre votre maillot de bain et que toutes les coutures craqueront au premier essayage, vous regretterez de ne pas avoir lu cet article jusqu’au bout,

Vous êtes convaincu(e) ? Alors c’est parti.

 

Quelle couleur de fil utiliser pour les coutures d’assemblage (non visibles) ?

Pour toutes les coutures non visibles, typiquement les coutures d’assemblage, vous pouvez utiliser :

bobines de fil blanc gris et noirbobines de fil blanc gris et noir
 
 
  • du fil blanc pour les tissus très clairs ( blanc, écru, beige...)
  • du fil noir pour les tissus très foncés ( noir, bleu marin ...)
  • du fil gris pour les teintes intermédiaires.
 

Comme les coutures d’assemblage ne sont pas visibles, il n’est en effet pas utile que le fil soit de la même couleur que le tissu. Vous devez cependant respecter la teinte du tissu : n’utilisez pas du fil blanc pour coudre un tissu noir.

Si vous êtes un tantinet perfectionniste, vous pouvez avoir 2 ou 3 nuances de gris pour coller au mieux à la tonalité de votre tissu.

Quelle couleur de fil utiliser pour les coutures visibles (surpiqûres, ourlets, boutonnières, etc.) ?

Pour les coutures visibles, vous avez 2 possibilités:

 Fil assorti :

L’option la plus simple et la plus classique est d’utiliser un fil à coudre de la même couleur que le tissu. La petite astuce à connaitre si vous ne trouvez pas la couleur exacte, c’est de choisir un fil légèrement plus foncé. Il sera moins visible qu’un fil plus clair.

Si le tissu a plusieurs couleurs, appuyez-vous sur la couleur dominante ou sur la couleur la plus foncée (pour les mêmes raisons que précédemment).

Fil contrastant :

Le fil contrastant permet de créer un effet de style. Vous pouvez opter pour un fil métallique (or ou argent) pour une touche chic, pour une couleur opposée à celle du tissu ou une couleur assortie à certains motifs du tissu.Souvenez-vous que vous n’avez pas le droit à l’erreur si vous choisissez un fil contrastant. Les coutures sont visibles et doivent donc être parfaites !

comment bien choisir la couleur de son fil a coudre ?

 L’ÉPAISSEUR DU FIL À COUDRE

L’épaisseur ou la grosseur du fil (aussi appelée titrage du fil) est caractérisée par un numéro compris généralement entre 30 et 120. Ce numéro est appelé numéro métrique. Plus le numéro est élevé, plus le fil est fin.

Vous devez adapter la grosseur du fil en fonction de votre tissu : plus le tissu est épais, plus le fil doit être gros et solide. Voici un petit tableau récapitulatif qui vous aidera à choisir le bon titrage de fil :

 

A QUOI CORRESPOND LE NUMÉRO MÉTRIQUE ?

Comme nous venons de le dire, le numéro métrique est un indicateur de la grosseur du fil. Il correspond au nombre de kilomètres de fil dans 1 kilo. Autrement dit :

  • Nm 30 : il y a 30 kilomètres de fil dans 1 kg
  • Nm 100 : il y a 100 kilomètres de fil dans 1 kg
  • etc.

Le numéro est donc inversement proportionnel à la grosseur du fil.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FIL À COUDRE ET LEURS USAGES

Nous avons parlé de la couleur et de l’épaisseur du fil. Les autres critères de choix (solidité, fluidité, élasticité) dépendent de la nature du fil utilisé. Nous allons donc passer en revue ces différents types de fils et leurs usages respectifs.

Le fil polyester

Le fil polyester a énormément de qualités : très solide, légèrement élastique, il ne rétrécit pas. Le fil polyester est également plus résistant à l’abrasion, la moisissure et la lumière du soleil que le coton.

Polyvalent, le fil polyester convient à la plupart de vos projets.

Le fil de coton

Le fil de coton pour la couture est idéal pour les tissus qui réunissent ces 3 critères :

  • tissu fin,
  • en fibres naturelles
  • chaîne et trame

Le fil de coton est à proscrire pour coudre de la maille ou un tissu extensible, car contrairement au fil polyester, il ne possède aucune élasticité.

Le fil polycoton

Alors que le fil polyester est aujourd’hui très populaire et largement utilisé, de plus en plus de professionnels de la confection s’intéressent au fil polycoton. Un fil qui garde l’aspect et la sensation authentiques du coton, tout en conservant la solidité et la résistance du polyester.

On le trouve encore peu en mercerie, mais son succès grandissant laisse imaginer qu’on le verra de plus en plus.

Le fil de soie

C’est un fil très solide et glissant réservé aux tissus fins et délicats comme la soie. Il est utilisé par exemple pour la confection de robes de mariée.

Le fil cordonnet

Le fil cordonnet est un fil épais et très solide, parfait pour réaliser des surpiqûres, des boutonnières ou pour coudre des boutons.

Le fil de rayonne

La rayonne est l’autre nom de la viscose, également appelée soie artificielle. Le fil de rayonne est brillant, soyeux et très résistant, ce qui en fait un allié idéal pour la broderie machine.

Le fil à bâtir

Le fil à bâtir est un fil épais et souple qui se casse facilement. Comme son nom l’indique, il sert à la réalisation des coutures provisoires.

Le fil mousse

Le fil mousse est un fil extensible qui possède énormément de qualités et qui peut être utilisé pour de nombreux usages :

  • élastique et très résistant, il est idéal pour coudre des tissus extensibles, comme le jersey, le lycra, etc.
  • très doux, il convient parfaitement à tous les vêtements portés à même la peau, comme la lingerie, les vêtements de sport. Mais également pour les vêtements de bébé ou d’enfants qui ont la peau sensible.
  • volumineux et gonflant, il fait de jolis roulottés ou des coutures décoratives. Pour cela, il suffit de l’enfiler dans les boucleurs de votre surjeteuse en abaissant leur tension.

LES MARQUES DE FIL

Les marques de fil les plus connues sont :

  • Mettler,
  • Gütermann,
  • Belfil,
  • Madeira,
  • DMC

Toutes ces marques proposent des fils de qualité.

 

COMPRENDRE LES INSCRIPTIONS SUR UNE BOBINE DE FIL

 

Lire les inscriptions sur une bobine de fil à coudreLire les inscriptions sur une bobine de fil à coudre

Sur votre bobine de fil, vous retrouvez la plupart des informations évoquées au fil de cet article :

  • la marque : sur l’exemple ci-dessus, la marque est inscrite en haut de la bobine verte, il s’agit de Gütermann
  • le titrage du fil (ou sa grosseur) : il est indiqué en bas de la bobine rose. Il s’agit d’un fil cordonnet d’épaisseur 30.
  • la composition du fil : ici, on voit qu’il s’agit d’un fil en coton
  • la longueur de fil sur la bobine : ici, ce sont des bobines de 300 m. La longueur est également donnée en yards (328 yds) et en verges (vgs, l’unité de mesure canadienne…sans commentaire)
  • le coloris : sur l’étiquette du dessus est indiqué le numéro de référence du coloris.
  • le lieu de fabrication : ici, on voit que le fil a été fabriqué en Italie.

 

A QUOI RECONNAIT-ON UN FIL DE QUALITÉ ?

Un fil de bonne qualité est lisse et régulier. Si le fil « peluche », c’est que la qualité n’est pas au rendez-vous.

Méfiez-vous des coffrets de fils à bas prix que vous trouvez en supermarché ou dans des enseignes discount. Mieux vaut investir dans les grandes marques que nous avons citées précédemment, même si elles sont plus chères.

Pensez que la qualité du fil est aussi importante que celle du tissu. Il serait vraiment dommage de coudre un vêtement dans un tissu haut de gamme avec un fil qui s’effiloche au premier lavage ou qui craque au premier étirement…

AU BOUT DU FIL

Bravo si vous êtes arrivé(e) jusque là. C’était un article long et dense mais j’espère qu’il vous sera utile. Faites-nous part de vos remarques et de vos questions en commentaire, on y répondra avec plaisir ! 

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.